Blog categories

Comments

Estime de soi et vie amoureuse – Chapitre 1

Quelle est l’efficacité d’un pansement sur une plaie ?

J’ai un fils de 12 ans et comme beaucoup de garçons de son âge, il est passionné par les super héros qui rivalisent dans des scénarii de plus en plus catastrophiques pour sauver le monde.
En ce moment, il ne rate pas un film dans lequel joue Dwayne Johnson alias the Rock.

Je lui ai posé la question de savoir pourquoi il trouvait cet acteur et les personnages qu’il incarne aussi fascinant ?
Si je lui ai posé cette question, c’est tout simplement que la réponse ne me paraissait pas évidente. Là où je ne vois qu’une montagne de muscle (Ma vision n’est pas trompée par une quelconque jalousie), Timothée (mon fils) voit tout autre chose…

Image module

Il m’a répondu spontanément qu’il voyait en lui une personne si pleine de confiance, que rien ne pouvait lui résister et que ce devait être « top » de vivre sa vie comme ça.
Voilà, le mot est lâché, AVOIR CONFIANCE EN SOI. Il était tellement convaincu et enthousiaste dans ce qu’il me disait, qu’à un moment, j’ai failli moi aussi me laisser prendre par ce mot. Un mot que l’on entend beaucoup, on nous invite en permanence à trouver ou à retrouver cette confiance pour devenir ces hommes et ces femmes à qui rien ne résiste.

J’ai dit bravo à mon fils de prendre déjà conscience de cela, et en même temps, j’ai joué le papa un peu plus pointu, lui a sans doute pensé, un peu plus chiant, en lui disant qu’il y avait autre chose. La vérité n’est pas ailleurs, elle est juste un petit peu différente (enfin selon moi).

Pour vous mettre sur la voie, 2 pistes :

Première piste : dans ma bibliothèque, j’ai de nombreux ouvrages qui traitent de ce sujet, mais aucun ne porte un titre avec le mot confiance en soi.
Deuxième piste : j’accompagne des clients qui me disent régulièrement, j’ai travaillé sur la confiance en moi, pendant quelques semaines, tout a bien fonctionné, je me sentais fort, j’osais et puis un jour tout s’est de nouveau essoufflé, je n’y arrivais plus.

Il y a une expression que j’utilise beaucoup quand on me parle de travailler sur la confiance en soi, c’est comme mettre un pansement sur une plaie. On a l’impression d’un soulagement mais à un moment, très vite ou un peu plus tard, on reprend conscience de la douleur et du mal qui n’est pas soigné.

Aujourd’hui vous êtes peut-être à la recherche de l’amour ou d’un nouveau souffle à donner à votre couple, et vous pensez à retrouver cette confiance en vous, alors peu importe le terme que vous utilisez, je vous demande seulement une chose, pour trouver la bonne énergie, pour oser et être complétement libérés dans vos actes, pour vivre ou revivre ces moments heureux et épanouissants, ayez une vision à 3 dimensions, ayez la vision de l’Estime de soi.

 

Qu’est-ce que l’Estime de soi ?

Si on donne une définition un peu barbare de l’Estime de soi, c’est la valeur que chacun s’accorde à lui-même. C’est votre vérité, votre autoévaluation face au miroir.

C’est quelque chose que j’ai en moi depuis toujours et qui vit en permanence.
On commence à la ressentir et à la mesurer à partir du moment où l’on se met à vivre et on peut alors en ressentir tous ses mouvements et toutes ses vibrations, ceux venant de l’intérieur et allant vers les regards et le jugement social et ceux persécutant venant de l’extérieur, reçus par le regard des autres et bousculant par un impact émotionnel violent l’amour que je me porte.

L’estime de soi est complétement forgée par l’existence et elle est marquée par la très forte incidence du passé, on intériorise au fil des années et des expériences les messages négatifs reçus, et à travers ce filtre, on perd conscience de ce que l’on est réellement, on est de plus en plus convaincu de sa nullité, on ne m’aime pas suffisamment pour se donner une chance de trouver l’Amour, on ne m’aime pas suffisamment pour se sentir exister dans la relation de couple.

La blessure est profonde.

Il faut un peu plus qu’un pansement sur la plaie pour guérir. Il faut un traitement plus complet.
Il faut travailler sur les 3 dimensions de l’Estime de soi.

 

Les 3 dimensions de l’Estime de soi

L’amour de soi : c’est ma capacité à m’aimer tel que je suis construit.
L’image de soi : c’est ma capacité à me reconnaitre une belle image quand je suis confronté au miroir.
La confiance en soi : c’est ma capacité mentale qui me fait sentir capable de faire.

 

Comment travailler sur l’estime de soi ?

Alors, travailler sur l’estime de soi c’est avant tout éviter de reproduire toujours les mêmes schémas.

Et la bonne nouvelle est qu’il n’y a pas de codification de l’Estime de soi, c’est au contraire une construction complétement subjective et individuelle, je vais donc pouvoir avec des exercices construire l’Estime de soi qui me correspond sans oublier qui je suis, ce que j’ai vécu de beau et de plus douloureux dans mon passé, je vais me construire dans ces capacités à m’aimer, à m’estimer et à vivre avec force et énergie, et pas simplement mettre ce pansement sur cette plaie.

Je vous dis à très bientôt pour faire le premier pas sur le chemin d’une vie amoureuse épanouie.

Et d’ici là, n’oubliez pas, il ne tient qu’à vous de prendre la responsabilité de votre bonheur amoureux.

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(https://jeromecharvet.fr/wp-content/uploads/2018/04/Fotolia_130964620_Subscription_Monthly_M-min.jpg);background-size: cover;background-position: center center;background-attachment: initial;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 300px;}